Jean-Baudoin Kodravele : « Depuis plusieurs années, nous n’avons pas de production à la SOKIMO »

Les agents de la Société Minière de Kilo Moto (SOKIMO) manifestent depuis lundi 9 janvier pour réclamer le paiement des 25 mois d’arriérés de salaire. Un mouvement qui paralyse depuis la semaine passée les activités dans la cité de Watsa dans le Haut-Uele.
 
Invité de Radio Okapi ce vendredi, le directeur général de la SOKIMO a affirmé que son entreprise ne sera pas pour l’instant en mesure de résoudre le problème posé par les manifestants. A la base de cette difficulté,  l’absence depuis plusieurs années de la production de l’or à la SOKIMO.
 
«Le nœud du problème est que depuis plusieurs années, nous n’avons pas de production à la SOKIMO. Depuis que les mines et les usines ont été cédées en partenariat avec Kibali, nous ne produisons plus. A Kilo, c’est la même chose, pas de production», a-t-il fait savoir.
 
Il appelle les manifestants à la patience, assurant que la direction de l’entreprise se bat pour redonner à la SOKIMO sa place de producteur de l’or en 2017.
 
Jean-Baudoin Kodravele s’entretient avec Innocent Olenga.

 /sites/default/files/2017-01/invite_directeur_sokimo-web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner