L’ACAJ appelle la communauté internationale à «sauver l’accord global et inclusif»

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) appelle les acteurs de la société civile et la communauté internationale à « se remobiliser » pour « sauver l’accord global et inclusif » signé le 31 décembre 2016 par le pouvoir et l’opposition sous l’égide la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).

«Si rien n’est fait, nous risquons de voir la RDC perdurer encore dans la crise politique actuelle», affirme son président Georges Kapiamba.

Le président de l’ACAJ en appelle notamment à l’implication du conseil de sécurité de l’ONU.

«Le Conseil de sécurité doit déjà analyser pour détecter tout ce qui semble s’ériger en obstacle. Il ne se passe pas un seul instant que vous ne puissiez pas entendre des messages allant dans le sens de critiquer les évêques gratuitement», indique Georges Kapiamba.

Vous pouvez écouter ses expliquer dans cet extrait sonore.

/sites/default/files/2017-02/03._01022017-p-f-kingeorges_kapiambaacaj.mp3

Le pouvoir et l’opposition ont signé le 31 décembre dernier un accord politique pour permettre la gestion de la RDC pendant la transition. Depuis la signature du compromis politique, les deux parties continuent de discuter des modalités pratiques de sa mise en œuvre.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (150)
Ebola (63)
FARDC (61)
Beni (32)
FCC (28)
Djugu (28)
Unpc (27)
Ceni (26)
Ituri (26)
Lamuka (24)
Léopards (23)
ADF (22)
Sécurité (22)
Kinshasa (21)
JED (21)