Après les disputes sur les pâturages, le gouverneur du Tanganyika appelle à la paix

Après les disputes sur les pâturages ayant provoqué morts d’hommes mercredi 1er février au secteur de Kisonja, le gouverneur de la province du Tanganyika, Richard Ngoy Kitangala, a appelé dimanche la population de cette province à œuvrer pour la paix.

Des bergers ont été  blessés et des vaches abattues lors de ces violents incidents. Les Pygmées et les Banyamulenge se rejettent la responsabilité de ces heurts. Le Gouverneur de la province affirme que tout est mis en place pour sécuriser les populations sans distinction, consolider le pouvoir de l’Etat sur toute l’étendue de la province du Tanganyika.

« Les Pygmées, ce  sont nos frères ; les Nyamulenge, ce sont nos frères, les Balubas, les autres Holoholos ; tous sont des citoyens Tanganyikais. Donc, il n’y a pas de distinction ; nous allons sécuriser tout faire pour qu’ils puissent continuer à vivre pacifiquement », promet Richard Ngoy.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner