Christophe Lutundula: «Nous devons tout mettre en œuvre pour redynamiser le Rassemblement»

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) et le Rassemblement de l’opposition se sont réunis mercredi 15 février au centre interdiocésain à Kinshasa. Les deux parties ont abordé deux questions liées à la succession d’Etienne Tshisekedi, décédé le 1er février à Bruxelles, à la tête du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA).

La CENCO voudrait savoir qui remplacera Etienne Tshisekedi à ce poste et qui va désormais engager le Rassemblement dans les négociations directes en cours entre l’opposition et le pouvoir sous l’égide des évêques catholiques.

Pour en parler, Radio Okapi reçoit Christophe Lutundula, cadre du G7 et du Rassemblement de l’opposition. L’opposant indique que les délégués de cette plateforme de l’opposition vont rencontrer les membres de la CENCO ce jeudi dans l’avant-midi pour leur transmettre leurs propositions.

Sans dévoiler à Radio Okapi la réponse réservée aux évêques, Christophe Lutundula affirme « qu’on ne remplace pas Tshisekedi, on lui succède».

Christophe Lutundula est aussi interrogé sur les déclarations du ministre du Budget qui a annoncé qu’il était difficile de réunir les 1,8 milliard de dollars américains pour l’organisation des élections en RDC. Il s’entretient avec Pellet Kipela.

/sites/default/files/2017-02/web-160217-p-f-kin_invite_christophe_lutundula-00.mp3
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner