Le Rassemblement de l’opposition lance les discussions sur la succession d’Etienne Tshisekedi

Les leaders du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement ont entamé dimanche 19 février à Kinshasa les discussions sur la succession du président du comité des sages de cette coalition de l’opposition congolaise, Etienne Tshisekedi, décédé le 1er février à Bruxelles (Belgique).

Un des participants à cette rencontre, Bruno Tshibala, secrétaire général adjoint de l’UDPS et porte-parole du Rassemblement, indique qu’une commission technique a été mise sur  pied pour réfléchir sur cette question. Elle est notamment chargée de définir le profil du candidat et de faire rapport à la plénière de la plate-forme, qui lèvera les options définitives.

Bruno Tshibala annonce déjà que le futur président du comité des sages du Rassemblement dirigera le comité national de suivi de l’accord du 31 décembre et du processus électoral. Avant son décès, Etienne Tshisekedi avait été placé à la tête de cette institution.

Vous pouvez écouter les explications de M. Tshibala.

/sites/default/files/2017-02/web-200217-p-f-kinshasabrunotshibala-00.mp3

Selon le porte-parole du Rassemblement, la question de la succession d’Etienne Tshisekedi a été posée par les évêques de la  CENCO qui assurent la médiation dans les discussions entre le pouvoir et l’opposition qui ont abouti à l’accord du 31 décembre.

A en croire la même source, les évêques estiment nécessaire d’avoir «une interface au niveau du Rassemblement dans le cadre du parachèvement des discussions au niveau de l’arrangement particulier» de cet accord politique.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner