Mbandaka: des matériaux de construction remis aux pygmées victimes des conflits communautaires

Le maire de la ville de Mbandaka a remis lundi 27 février des  matériaux de construction aux membres de la communauté pygmée dont les maisons ont été incendiées le 16 février à Bolenge par des présumés membres de la communauté bantoue.

Ces pygmées ont reçu des chaumes, des lianes et des briques à daube, utilisés habituellement par cette communauté pour construire des habitations.

Des dizaines de pygmées et leurs familles passaient nuit à la belle étoile depuis environ deux semaines à la suite d’une attaque menée contre eux par des présumés bantous à Bolenge, un quartier situé à environ 9 km de Mbandaka. Plusieurs habitations des pygmées avaient été incendiées.

D’après des sources locales, l’attaque était menée en représailles à la mort d’un membre de la communauté bantoue qui aurait été ensorcelé.

Le maire de Mbandaka qui était accompagné de la police civile de la MONUSCO a appelé à l’apaisement, promettant de s’investir pour que les auteurs de cet incendie soient traduits en justice.

Les pygmées qui ont reçu les matériaux de construction ont exhorté les autorités provinciales à œuvrer pour arreter les auteurs de cet incendie « qui circulent sans inquiétude ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner