Dr Kick Kayembe parle de la stigmatisation et de la discrimination des PVV

Le monde a célébré mercredi 1er février la journée « zéro discrimination » pour les personnes vivant avec le VIH SIDA (PVV). En RDC, l’enquête « Index de Stigmatisation et de Discrimination des Personnes vivant avec le VIH » réalisée en novembre 2012 démontre que les manifestations de la discrimination les plus fréquentes sont entre autre le refus d’un emploi ou d’opportunité de travail à un séropositif.
 
Selon ce rapport, « la stigmatisation et la discrimination associée à l’infection à VIH ont largement aggravé les répercussions négatives de l’épidémie ».
 
Invité de Radio Okapi jeudi 2 mars, Dr Kick Kayembe, médecin chef d’équipe au centre hospitalier de Kabinda, rappelle à la population congolaise que l’infection par le virus VIH n’est plus synonyme de mort. Aujourd’hui, les personnes vivant avec le VIH peuvent mener une vie normale.
 
Dr Kick Kayembe, qui travaille aussi en partenariat avec Médecins sans frontières (MSF) dans la lutte contre le VIH Sida, indique que la stigmatisation « entraine le cumul de plusieurs pathologies graves ».
 
Il parle de la question de la discrimnation des PVV dans cet entretien avec Mimie Engumba Mulongo.​

/sites/default/files/2017-03/web-10._020317-p-f-kinshasa_invite_dr_kick_kayembe-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires