La RDC met en garde contre la suspension de la législation américaine sur les minerais de sang

Le gouvernement de la République démocratique du Congo met l’administration américaine en garde contre les effets qu’aurait une suspension de la législation sur les minerais de sang, une disposition de la loi Dodd-Frank.

Cette législation adoptée sous la présidence Obama vise à contrôler l'approvisionnement des entreprises américaines en minerais issus de zones de conflit.

Selon un projet de décret obtenu par l’agence Reuters, le nouveau président américain propose une suspension de deux ans de cette loi.

La suspension de l'article 1502 de la loi Dodd-Frank «à long terme mettra en péril la stabilité et la sécurité de la RDC» en encourageant une «escalade des activités des groupes armés», a écrit le ministre congolais des Mines, Martin Kabwelulu, dans une lettre dont s’est procurée l’agence Bloomberg.

La correspondance, datée du 13 mars, est adressée à la Securities and Exchange Commission, l'organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers.

Selon Bloomberg, Martin Kabwelulu a déclaré qu'une délégation congolaise rencontrera le chef de la SEC et le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin à Washington pour discuter de la position de son gouvernement.

Des organisations de défense des droits de l’homme comme Global Witness ont déjà signifié leur désaccord d’une éventuelle suspension de la loi Dodd-Frank.

De son côté, l’administration Trump juge cette réglementation trop coûteuse pour les entreprises américaines.

Selon France 24, Donald Trump, qui entend recentrer les dépenses des sociétés américaines dans le seul intérêt des États-Unis, s’inquiète surtout des frais qu’impose la mesure de transparence sur l’approvisionnement pour les entreprises.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner