David Gressly parle de la séquestration du personnel de l’ONU par les ex-rebelles du Sud Soudan

Des ex-rebelles du Sud Soudan ont séquestrés, mardi 18 avril pendant plusieurs heures, treize membres du personnel de l’ONU à Munigi, à 10 Km au Nord de Goma, dans le territoire de Nyiragingo. Parmi eux, on compte onze Congolais et deux expatriés.

Dans les rangs des expatriés enfermés, il y avait le chef de Démobilisation, désarmement, rapatriement, réintégration et réinstallation (DDRRR) de la MONUSCO au Nord-Kivu et un représentant de la Commission d’amnistie de l’Ouganda.

Le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU en RDC s’était rendu sur place à Munigi, en vue de calmer la tension.

Après discussions, ces ex-rebelles ont finalement accepté de libérer les 13 personnes séquestrées, qu’ils gardaient.

David Gressly revient sur cette séquestration. Il en parle dans cette interview qu’il a accordée à Gisèle Kaj.

/sites/default/files/2017-04/web-10._invite_goma_david_gressley.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (83)
RDC (78)
Elections (72)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (39)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)