La MP recommande à la CENCO de « la retenue et de laisser à César ce qui est à César »

Le bureau politique de la Majorité présidentielle(MP) qui a réagi ce samedi à la déclaration de la CENCO qui estime la nomination du Premier ministre, issu de l’aile Olenghankoy du Rassemblement de l’opposition, constitue une entorse à l’accord du 31 décembre 2016, recommande à la CENCO de la retenue.

« Plutôt que d’entrainer les institutions dans une mauvaise querelle avec une structure, somme toute privée, dont les propos, les déclarations et les décisions n’ont ni autorité ni valeur normative ni force contraignante, le bureau politique recommande à la CENCO de la retenue et de laisser à César ce qui est à César pour éviter une confusion regrettable sur le caractère laïc de la RDC », a déclaré André-Alain Atundu, porte-parole de la MP.

Cette structure politique rappelle que  lors du dépôt du rapport final au Président Joseph Kabila, les évêques de la CENCO avaient vivement exhorté le Chef de l’Etat à trouver une solution adéquate à la question de la nomination du Premier ministre, en sa qualité de Garant de la nation.  Elle estime que cette prise de position de la CENCO est une concurrence déloyale vis-à-vis du Président de la République.

« La posture institutionnelle de la CENCO dans cette interprétation curieuse de la situation politique de notre pays apparait comme une attitude de concurrence déloyale vis-à-vis de l’institution Président de la République qui a agi avec la diligence nécessaire, conformément aux exigences de sa conscience républicaine et aux impératifs de son devoir constitutionnel de garant de la Nation et du bon fonctionnement, des Institutions. Force est de constater que cette déclaration de la CENCO ne sort pas de la logique furieuse de ses déclarations antérieures concernant la situation politique en RDC en général et les efforts entrepris par le Président Joseph Kabila dans sa quête inlassable pour une solution appropriée et durable en particulier », dénonce la MP.

Le bureau politique de la MP « regrette énormément cette déclaration d’allure négationniste de la part de la CENCO d’autant plus que ces propos sont perçus par l’opinion nationale comme un acharnement inexplicable, éloigné de l’amour comme un des points cardinaux du christianisme, contre un homme de bonne volonté au service de la paix ».

La MP note aussi que les échanges avec les différentes parties prenantes tendent à la constitution et à la publication imminente du Gouvernement dirigé par un Premier ministre présenté par le Rassemblement. Et ce gouvernement sera à la fois « d’union nationale et de grande inclusive », révèle André-Alain Atundu.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (82)
RDC (78)
Elections (72)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (39)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)