Fête du travail sans défilé ni pagne en RDC

Le monde a célébré, lundi 1er mai, la journée internationale du travail. En RDC, cette journée a été commémorée sans l’organisation de défilés, ni la distribution des pagnes spécifiques comme auparavant.

Invité de Radio Okapi mardi 2 mai, le coordonnateur de l’Intersyndicale nationale, Guy Kuku Gedila, explique ce choix.

«Il n’y avait pas de raison pour que nous puissions aller défiler devant les autorités politico-administratives comme si on faisait de la légende. C’était des habitudes héritées du MPR-parti Etat. Ce qui importe pour nous, ce sont les engagements que les uns et les autres doivent faire», affirme-t-il.

Il plaide également pour la restauration du cadre de dialogue entre le gouvernement et l’Intersyndicale nationale ainsi que la tenue d’un Conseil national extraordinaire pour recadrer le SMIG (Salaire minimum interprofessionnel garanti).

Guy Kuku Gedila s’entretient avec Etienne Kalema:

/sites/default/files/2017-05/11._020517-p-f-kin_invite_coordonnateur_de_lintersyndicat-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner