Kinshasa: des officiers de la police sensibilisés sur les droits des détenus

Le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) a sensibilisé, mercredi 3 mai à Kinshasa, une quarantaine d’officiers de la police congolaise sur les droits des détenus.

Invitée de Radio Okapi ce jeudi, Sylvie Muanda Umba, substitut du procureur près le tribunal de Matete à Kinshasa explique le sens de ce forum:

«Les commandants de la police doivent savoir qu’il y a des limites qu’ils ne peuvent pas dépasser lorsqu’ils arrêtent. La vie humaine est sacrée, il y a des principes des droits, la constitution qu’il faut respecter chaque fois qu’on arrête les justiciables».

Elle a également expliqué que cet atelier a notamment tablé sur le respect du délai de garde à vue qui est de 48 heures, la responsabilité pénale qui, selon la loi, est individuelle.

Sylvie Muanda Umba s’entretient avec Jean-Pierre Elali Ikoko:

/sites/default/files/2017-05/10._040517-p-f-kin_invite_du_jour-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (103)
Elections (89)
Ebola (85)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)