Bas-Uélé: la population de Likati appelée à observer les règles d’hygiène pour contrer l’épidémie d’Ebola

A Likati (Bas-Uélé), la population est appelée à observer les règles d’hygiène afin d’éviter la propagation de l’épidémie d’Ebola.

L’équipe de coordination des activités de lutte contre cette maladie a lancé cet appel, mardi 16 mai à Buta, chef-lieu du Bas-Uélé.

Cette structure conseille également aux habitants de cette cité d’éviter des mouvements.

Elle dit suivre de près les personnes qui présentent des fièvres élevées dans cette contrée.

Le chef du sous-bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Kisangani, docteur Marie-José Kikoo, assure que la situation de l’épidémie d’Ebola reste stable à Likati.

Il a indiqué qu’aucun cas n’a été notifié depuis la semaine dernière, où vingt cas dont trois décès ont été recensés.

Sur place à Likati, une équipe de Médecins sans frontière (MSF) organise la prise en charge des malades.

La coordination des activités sur terrain est assurée par la province du Bas-Uélé avec l’appui de l’OMS et UNICEF.

Mais Likati est difficile d’accès faute de routes. Le gouvernement provincial annonce le début des travaux de dégagement de la voie routière qui mène à Likati et effectue les travaux d’entretien de l’aérodrome afin d’y faciliter l’atterrissage de petits porteurs.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner