Le professeur Mwayila Tshiyembe commente les sanctions de l’UE contre neuf personnalités congolaises

Le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne (UE) a pris des sanctions contre neuf personnalités congolaises.

Sur la liste se trouve Evariste Boshab, Emmanuel Ramazani Shadari, Lambert Mende Omalanga, Alex Kande Mupompa, Jean-Claude Kazembe Musonda, Kalev Mutond, Eric Ruhorimbere, Muhindo Akili Mundos et Gédéon Kyungu.

Invité de Radio Okapi mardi 30 mai, le directeur de l’Institut panafricain de géopolitique de Nancy en France, le professeur Mwayila Tshiyembe indique que l’UE a pris ces mesures dans le cadre du partenariat entre les Etats sur le principe de respect des droits l’homme et de gouvernance démocratique.

«L’Union européenne considérant que sur ce qui se passe au Congo, il y a des comportements dans le chef de la police ou des autorités qui peuvent porter à critique. Probablement, l’Union européenne est intervenue auprès des autorités et n’a pas obtenu leur consentement, soit pour mettre fin à ces comportements de répression. C’est pourquoi on arrive à des situations de ce genre», souligne-t-il.

Le professeur Mwahila Tshiyembe s’entretient avec Kelly Nkute.

/sites/default/files/2017-05/30052017-p-f-invitedujourprofmwahilatshiyembe-00.mp3
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (178)
Ebola (60)
FARDC (52)
Beni (36)
Kinshasa (34)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
Yumbi (25)
Sécurité (25)
élection (25)
Corruption (23)
Unpc (23)
UDPS (22)
Linafoot (22)
Caf (21)