Equateur: le gouverneur Bolamba dénonce une manipulation politicienne de la société civile

Le gouverneur de l’Equateur, Tony Bolamba, a dénoncé dimanche 4 juin la manipulation du cadre de concertation des organisations de la société civile locale par certains politiciens dans l’objectif de "ternir l’image de la province". Cette structure a organisé la veille une marche populaire dans les rues de Mbandaka pour dénoncer l’insécurité récurrente dans cette ville et ses environs.

Dans un entretien à Radio Okapi, Tony Bolamba reconnait des «cas  de banditisme montés» par ses adversaires politiques pour saboter les actions de son gouvernement.

«On reconnait que nous avons eu un problème de sabotage, qui a causé un banditisme aggravé dans la province. Mais, nous avons pu maîtriser la situation», a-t-il affirmé, sans autres précisions.

Le gouverneur Bolamba réagissait aux griefs du cadre de concertation de la société civile de l’Equateur, qui lui impute la responsabilité de l’insécurité dans la région. Cette structure a exprimé cette position à l’issue d’une marche pacifique qu’elle a organisée samedi à Mbandaka. Selon des témoins, dix fronts, constitués par des centaines de manifestants à travers les quartiers, s’étaient mobilisés jusqu’à la Mairie.

«Ils pouvaient être au total une vingtaine», a estimé pour sa part Tony Bolamba, criant à la manipulation:

«Le cadre de concertation des organisations de la société civile est composé de deux ou trois personnes : un Monsieur de l’opposition et deux messieurs qui étaient dans les cabinets politiques de précédents gouverneurs de province. C’est normal, quand leurs chefs ne sont plus aux commandes, qu’ils soient manipulés.»
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires