Insécurité à Mbandaka: la MONUSCO annonce une formation sur la police de proximité

Le chef d’antenne intérimaire de la MONUSCO à Mbandaka (Equateur), colonel  Lamine Komara, promet d’organiser une formation sur la police de proximité pour renforcer la lutte contre l’insécurité grandissante dans cette ville.

Le colonel  Lamine Komara a fait cette promesse, mardi 6 juin, au cours d’une rencontre avec la maire de Mbandaka, Annie Bomboko. Il n’a pas cependant précisé la date du démarrage de la dite formation.

La MONUSCO se propose également de former les chefs des quartiers sur la gestion locale des comités de sécurité.

La capitale provinciale de l’Equateur est, depuis quelques jours, en proie aux vols armés et aux viols qui attestent un certain débordement et une faiblesse de l’autorité de l’Etat.

Le nombre croissant des lynchages et des vindictes, par des comités locaux d’autodéfense, ne freinent pas ce regain d’insécurité mais risquent de favoriser une guerre civile, redoutent certaines sources locales.

Pour sa part, le maire de Mbandaka attribue cette montée de l’insécurité à la présence des criminels, après leur évasion, en mai dernier, de la prison centrale de Makala à Kinshasa.

Elle a remis deux fûts de carburant à la police urbaine de Mbandaka. Elle a promis également de lui doter de téléphones portables avec des numéros verts pour faciliter les patrouilles.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner