Meurtres aux Kasaï: «Le gouvernement de la RDC va garder la direction des enquêtes», affirme Marie-Ange Mushobekwa

Les Nations unies disent attendre, au plus tard jeudi 8 juin, l’engagement de Kinshasa pour des enquêtes conjointes relatives aux violences qui secouent la province du Kasaï.

Invitée de Radio Okapi, la ministre congolaise des Droits Humains, Marie-Ange Mushobekwa indique que le gouvernement congolais reste ouvert à tout appui technique et logistique pour mettre la lumière sur l’insécurité et l’assassinat de deux experts onusiens, au Kasaï.

«Si l’ONU voudrait nous envoyer des experts en appui aux enquêteurs congolais pour mettre la lumière dans l’assassinat de Sharp et Catalan ainsi que d’autres Congolais lâchement assassinés par les miliciens de Kamuina Nsapu, ces équipes seraient les bienvenues mais le gouvernement de la RDC va garder la direction de l’enquête», a-t-elle précisé.

Marie-Ange Mushobekwa assure que le gouvernement va rendre justice à toutes les familles de victimes.

Elle s’entretient avec Etienne Kalema:

/sites/default/files/2017-06/10._070617-p-f-inivteministremarieangemushobekwa-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (100)
Elections (91)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (42)
Beni (32)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (21)
Linafoot (20)
Opposition (18)