Fénelon Kyangaluka parle des travaux de la Centrale hydroélectrique sur la rivière Taliya

Les coordinations de la société civile de Beni-Butembo-Lubero (Nord-Kivu) ont initié, depuis quelques jours, une pétition, exigeant que le contrat sur le projet d’électrification de leurs villes soit retiré à la Société de techniques spéciales (STS).   

Invité de Radio Okapi vendredi 9 juin, le gérant de cette société belge, Fénelon Kyangaluka, regrette que cette initiative ait été prise sans vérification de l’évolution des travaux de construction de la centrale hydroélectrique sur la rivière Taliya.

«Le président de cette société civile n’est jamais venu nous voir, il ne nous a jamais posé de question et il n’a jamais été sur le site. C’est au mois de septembre 2016 que nous avons eu l’arrêté nous autorisant  à construire une centrale sur la rivière Taliya. Ce que les gens ne savent pas, quand vous avez votre arrêté, vous commencez à mener des études», explique-t-il.

Fénelon Kyangaluka assure également pouvoir produire du courant à partir de septembre prochain.

Il s’entretient avec Christian Mapendano:

/sites/default/files/2017-06/10._invite_gerant_societe_sts_2.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (173)
Ebola (64)
FARDC (53)
Ceni (31)
Kinshasa (28)
Beni (28)
Unpc (27)
FCC (27)
UDPS (26)
Corruption (25)
Butembo (21)
Goma (20)
Sécurité (20)
Monusco (20)
élection (19)
Police (19)