Le procès de l’assassinat de Serge Maheshe «n’a pas permis de lever toutes les zones d’ombre»

Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de l’ONG Journaliste en danger (JED), estime que « la seule façon de mettre fin à l’insécurité » dont les journalistes sont victimes est d’ouvrir « des enquêtes sérieuses et indépendantes ».

A l’occasion du dixième anniversaire de l’assassinat  du journaliste de Radio Okapi Serge Maheshe à Bukavu en 2007, nous l’avons interrogé. Il plaide pour la réouverture du procès de l’assassinat de notre confrère.

« Ce procès n’a pas permis de lever toutes les zones d’ombres qui entouraient cet assassinat. Nous pensons que les vrais commanditaires et les mobiles de cet assassinat n’ont jamais été révélés », affirme le secrétaire général de JED.

Tshivis Tshivuadi s’entretient avec  Bibi Mukonkole.

/sites/default/files/2017-06/11._130617-p-f-_kin_invite_jed_tshivis_tshivuadi.mp3
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (50)
Ceni (32)
Kinshasa (31)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
Corruption (26)
UDPS (26)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)