Roger Ebanda : «Il n’y a pas autre chose d’aussi difficile que de quitter son pays et aller se réfugier»

A l’occasion de la journée mondiale des réfugiés, le coordonnateur du HCR dans les provinces issues du démembrement du Katanga, Roger Ebanda est l’invité de la rédaction.

Il parle de la situation dans cette région qui accueille des réfugiés parmi lesquels environ 500 Burundais en provenance du camp de Lusenda au Sud-Kivu.

Au sujet de la situation des réfugiés en général, il demande à tous les pays de penser à eux. En décembre 2016, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés avait enregistré 452 000 réfugiés en RDC.

«Il faut que le monde entier sache que les réfugiés sont partout éparpillés dans le monde, dans tous les pays et qu’on doit penser à eux. Il n’y a pas autre chose d’aussi difficile que de quitter son pays et aller se réfugier ailleurs», affirme Roger Ebanda.

Il est interrogé par François-Xavier Mybe.

/sites/default/files/2017-06/20170620-entretien-roger-ebanda_4min38sec.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner