Jacques Djoli appelle la CENI à créer un cadre de concertation pour déterminer la date des élections

Le sénateur Jacques Djoli du Mouvement pour la libération du Congo (MLC) appelle  la CENI à créer un groupe de concertation comprenant toutes les parties prenantes au processus électoral pour faire face aux problèmes techniques qu’elle rencontre et déterminer de manière consensuelle le calendrier des élections.
 
Invité de Radio Okapi ce lundi, l’opposant explique son appel en soutenant que la CENI et le gouvernement  « n’ont pas tout  mis en œuvre pour produire un calendrier qui devrait reprendre l’ensemble des opérations électorales de manière à respecter le délai prescrit dans l’accord de la Saint Sylvestre ».
 
Tout en reconnaissant l’existence des contraintes d’ordre sécuritaire et politique qui freinent le travail de la CENI, M. Djoli estime cependant que des hésitations constatées dans l’organisation des opérations d’enrôlement des électeurs à Kinshasa notamment ne s’expliquent pas.
 
Il attribue ces hésitations à l’absence d‘un calendrier électoral clair. « Nous devons avoir un calendrier prévisionnel. Sans un calendrier prévisionnel, nous faisons une navigation à vue et on ne saura pas quand vont se tenir ces élections. Et il y aura toujours des hésitations, des suspicions et des tensions », explique-t-il.

Jacques Djoli s'entretient avec Paul Matendo:

/sites/default/files/2017-07/0307017-p-f-invite_du_jourjacques_ndjoli-web.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner