Bukavu: le maire a reçu les mouvements citoyens qui critiquent sa gestion

Le maire de Bukavu au Sud-Kivu, Philémon Yogolelo, a reçu mardi 4 juillet des membres des mouvements citoyens qui critiquent sa gestion de la ville.

Dans une pétition qu’ils lui ont adressée, plusieurs mouvements citoyens dénoncent notamment la spoliation des espaces publics, des cimetières ainsi que l’insécurité qui prévaut dans la ville.

«La population n’est pas satisfaite. La population n’est pas totalement contente des services qu’elle reçoit ou qu’elle devrait recevoir de la mairie dont vous êtes le responsable numéro 1», a fait savoir le chef de la délégation des mouvements citoyens Jean-Chrysostome Kijana, s’adressant au maire.

«On voudrait sentir effectivement que la ville de Bukavu a un maire qui connaît les difficultés des administrés. Un maire qui s’approprie ces difficultés et qui trouve des solutions», a-t-il ajouté.

Pour sa part, le maire a apprécié la rencontre.

«Je me suis dit que c’est important qu’aujourd’hui nous puissions prendre langue avec les amis des organisations citoyennes qui ne parlent pas la même langage avec la majorité. Je les ai écoutés longuement», a déclaré Philémon Yogolelo.

Le maire a reconnu qu’il était limité dans l’exercice de ses fonctions suite à des «pesanteurs politico-sécuritaires» qui ne lui laisseraient pas la latitude de contrôler tout ce qui se passe dans sa juridiction.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner