L’Alternance pour la République accuse la CENI de ne pas favoriser la tenue des élections dans le délai

La plateforme Alternance pour la République (AR) membre de la coalition de l’opposition «Rassemblement» accuse la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de ne pas favoriser la tenue des élections dans le délai. L’accord politique signé le 31 décembre 2016 par l’opposition et le pouvoir prévoit la tenue des élections avant la fin de cette année.

«Nous remarquons que le gouvernement ne déploie pas toujours les moyens pour que le processus [électoral] se tienne, que la CENI elle-même est installée dans un processus qui est très lent et qui ne favorise pas la tenue des élections dans le délai», a déclaré mercredi 5 juillet le président de l’AR, Delly Sesanga, à la clôture d’un séminaire à Kinshasa.
 
Cette plateforme exige à la CENI de publier le calendrier électoral qui fixera la date de l’élection présidentielle avant le 31 décembre 2017.

Delly Sesanga s'entretient avec Michel Kifinda Ngoy.

/sites/default/files/2017-07/09._06072017-p-f-kin_invite_du_jour_delly_sessanga-web.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner