Jacques Djoli commente la publication du calendrier de l’élection des gouverneurs

Jacques Djoli, ancien vice-président de la CENI et membre du MLC qui réagit à la publication du calendrier de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs, estime que la CENI a « violé la constitution » en proposant d’organiser les élections dans les provinces où les gouverneurs ont été réhabilités par la Cour constitutionnelle.

« Tant que nous n’avons pas la certitude que ces gouverneurs ont formellement déposé leur démission, nous ne pouvons pas aller aux élections avec ce calendrier. On ne peut pas publier un calendrier en violation de la constitution », dénonce Jaques Djoli.

Il s’entretient avec Etienne Kalema.

/sites/default/files/2017-07/11._190717-p-f-invitejacquesdjoli.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner