Élection des gouverneurs: «On a mis la charrue devant les bœufs», estime Thomas Lokondo

Le député de la majorité, Henry Thomas Lokondo est l’invité de Radio Okapi ce matin.

Interrogé sur l’élection annoncée des gouverneurs et vice-gouverneurs de certaines provinces, il estime que l’on est allé trop vite.

Selon lui, les partis qui voulaient faire partir leurs membres à la tête de certaines provinces devaient laisser les gouverneurs réhabilités par la Cour constitutionnelle reprendre leur travail avant d’enclencher la procédure de leur destitution ou de réclamer leur démission.

«Tel que les choses se présentent au niveau de la CENI, on risque de démonétiser la cour constitutionnelle qui a rendu les arrêts réhabilitant certains gouverneurs et vice-gouverneurs. Ces gens-là doivent d’abord reprendre leur travail avant qu’on ne puisse déclencher un processus électoral», explique-t-il.

Certains gouverneurs des provinces concernées par cette élection étaient encore en fonction quand le calendrier électoral a été publié.

Henry Thomas Lokondo s’entretient avec Richard-Junior Kamunga.

/sites/default/files/2017-07/20170721-entretien-thomas-lokondo_4min44sec.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner