Boma : huit personnes blessées par balle au poste frontalier de Dibongo

Huit personnes ont été blessées par balle jeudi 27 juillet dans une attaque du poste frontalier de Dibongo, situé dans la commune de Kabondo à Boma (Kongo-central). Le député national Adrien Phoba, un élu de la ville de Boma, attribue les tirs aux militaires, sans plus de précision. A l’en croire, les assaillants ont blessé par balles les fonctionnaires affectés à ce poste avant d’emporter les recettes réalisées par les régies financières opérant à ce poste.
 
«Ils ont commencé à tirer sur la population à bout portant. Le bilan fait état de 8 blessés dont un agent de l’OCC, de la DGDA et des agents de la mairie. Et ce qui est étonnant, ce qu’ils ont emporté tout l’argent produit par les régies financières c’est-à-dire la DGDA, l’OCC, etc. Ils ont ravi l’argent et des téléphones», affirme le député.
 
Il dénonce une situation qui ne favorise pas la paix à Boma et dans le Kongo-central et appelle les autorités provinciales à assurer la sécurité de la population. Le député Phoba promet de s’impliquer pour que les commanditaires de cette attaque soient punis par la loi.
 
De son côté, le ministre provincial de l’Intérieur du Kongo-central Mbebi ya Kitembi parle d’une « incompréhension qui a dégénéré ». Il assure que la situation est redevenue calme juste après cet incident. D’après lui, différents services de sécurité et de la justice mènent déjà des enquêtes pour comprendre ce qui s’est passé.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner