Nord-Kivu : inhumation de 26 personnes tuées par des ADF à Kamongo

Vingt-six corps des personnes tuées par des ADF ont été inhumés ce dimanche 15 octobre à Kamango dans le territoire de Beni, par les autorités locales appuyées par la MONUSCO et les services de sécurité. Ces personnes étaient tombées dans une embuscade des présumés ADF le 7 octobre sur l’axe Mbau-Kamango.

Les corps des victimes de ce massacre étaient en état de putréfaction avancée, indique l’administrateur du territoire de Beni. Il indique que 21 motos incendiées ont été également trouvées sur place…

« Le territoire connait des massacres. Grâce à l’accompagnement de la MONUSCO, nous sommes descendus [sur le lieu du drame].  Nous avons trouvé plusieurs personnes assassinées. Parmi ces 26 personnes, il y a des civiles dont trois femmes et un militaire. Mais nous avons trouvé l’état de nos compatriotes assassinés dans une décomposition très avancée, mais grâce à la protection civile tous ces compatriotes ont été enterrés dignement. Certains étaient tués par balles et d’autres par machettes », témoigne Amisi Kalonda, administrateur du territoire de Beni.

Cette délégation était composée du maire de Beni, du chef de collectivité-chefferie de Kamango, du chef de bureau de la MONUSCO/Beni, de la protection civile, de l’auditorat militaire et des membres de la société civile du territoire de Beni.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner