Michel Kaboyi plaide pour une juridiction internationale pour juger les auteurs des abus sexuels dans les missions de la paix

Le Centre de recherche sur les opérations de maintien de la paix (COP) réitère sa demande en rapport avec la création d’une juridiction internationale à même de juger et de sanctionner les auteurs des abus sexuels dans les missions de paix et la redynamisation du fonds international des victimes de ces abus, corrélative à la mise en place d’un «Tribunal bleu».

C’est ce qu’a déclaré le directeur de ce centre, Michel Kaboyi, lors de la cérémonie de restitution des deux dernières réunions au sommet de l’ONU à ce sujet.

Il est l’invité de Radio Okapi. Il s’entretient avec Jean Desire Kanyama.

/sites/default/files/2017-10/web-invite_michel_kaboyi.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (184)
Ceni (105)
Elections (74)
FARDC (55)
Kananga (41)
Monusco (36)
Cholera (34)
Police (29)
Kasaï (25)
élection (25)
Grève (23)
Beni (23)
Kinshasa (23)
ADF (23)
Léopards (22)