Joseph Kokonyangi: «La question de transition n’existe pas dans nos lois»

 
Joseph Kokonyangi, secrétaire général adjoint de la Majorité présidentielle (MP) «s’inscrit en faux contre la récente déclaration du président du Rassemblement aile Limete évoquant l’idée d’une transition après le 31 décembre 2017 sans Joseph Kabila».
 
Pour lui, aucun texte ne prévoit une transition si les élections ne sont pas organisées.
 
«Nous avons consulté l’arsenal juridique congolais, en commençant par la constitution, l’accord du 31 décembre, l’accord de la cité de l’UA, nulle part, dans ces trois documents on ne parle d’une transition. Il faut arrêter de tromper la population et la communauté internationale. La question de la transition n’existe pas dans nos lois. Nous à la Majorité nous sommes respectueux de la loi. L’accord n’a aucun pouvoir sur la constitution qui a été votée par l’ensemble de la population congolaise», précise Joseph Kokonyangi.
 
Selon lui, Felix Tshisekedi est en train «d’induire le peuple en erreur par ses déclarations».
 
Le secrétaire général adjoint de la Majorité présidentielle s’est exprimé mercredi 18 octobre au cours d’une conférence de presse à Kinshasa.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner