Haut-Katanga : le conflit entre Twa et Zela est la cause de l’insécurité à Pweto (OCHA)

Le conflit intercommunautaire est l’une des causes de l’insécurité dans le territoire de Pweto (Haut-Katanga), selon le bulletin d’information du Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA), publié jeudi 26 octobre.

En dehors de ce conflit intercommunautaire, des attaques de la milice Bantou appelée «Eléments», en provenance du territoire de Moba, et des opérations de ratissage lancées par les Forces armées de la RDC contre cette milice sont aussi parmi les facteurs causant l’insécurité.

A l’issue de sa mission effectuée du 4 au 18 octobre dernier dans le secteur de  Pweto, les acteurs humanitaires ont constaté que 11 villages sur les 25 situés sur l’axe Pweto-Kipeto sont vidés de leurs populations. Ce qui représente 85% d’habitants ayant fui leurs milieux  d’origine.

Les sites de Kansabala, Kapondo et de Mwashi sont complètement vidés de leurs habitants. Seul le site spontané de Kipeto continue à abriter 171 ménages sur les 187 d’anciens déplacés répertoriés en 2013 et 2014, indique OCHA.

Les 16 autres ménages déplacés ont dû traverser la frontière pour se réfugier en  territoire zambien d’après le président des déplacés rencontré dans ce site, rapporte OCHA.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner