Yvon Edoumou : « 2017 est peut-être pour les humanitaires la pire année en terme de finances »

Yvon Edoumou, chargé de communication de l’agence humanitaire OCHA, a affirmé au cours d’une interview à Radio Okapi que les humanitaires n’ont pas mobilisé la totalité des fonds demandés pour la prise en charge des déplacés en RDC.

« L’année 2017 est peut-être pour nous acteurs humanitaires, la pire année en terme de finances. Nous sommes à peine à 30 % des financements sur les 812 millions qu’on avait demandé pour répondre aux besoins humanitaires à travers la RDC », affirme Yvon Edoumou.

Le financement de l’appel humanitaire pour la région du Kasaï, par exemple est d’environ 50%. Yvon Edoumou invite les donateurs à faire plus d’efforts pour permettre aux acteurs humanitaires d’aider un peu plus les populations sinistrées après les violences enregistrées dans la région du Kasaï.

Il est interrogé par Suzanne Nzobo:

/sites/default/files/2017-11/11._061117-p-f-kananga_invite-ocha.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner