Esclavage en Libye: la RDC rappelle son ambassadeur

La République démocratique du Congo a annoncé mardi qu'elle rappelait son ambassadeur en Libye après la révélation de l'existence d'un marché aux esclaves africains près de Tripoli.

Kinshasa veut connaître "la situation réelle" en Libye et conduire au besoin "une mission de rapatriement" si des Congolais sont concernés, explique un communiqué du ministre des Affaires étrangères Léonard She Okitundu.

Le ministre souhaite "que la question migratoire soit prioritairement inscrite à l'ordre du jour du prochain sommet Afrique-Europe qui se tiendra à Abidjan".

Le Burkina Faso a aussi rappelé son ambassadeur en Libye après la diffusion la semaine dernière du documentaire choc de la chaîne de télévision américaine CNN qui a révélé l'existence d'une vente aux enchères de migrants. Le Niger avait lui convoqué l'ambassadeur de Libye.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (102)
Ebola (87)
Elections (87)
élection (46)
FARDC (38)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (18)
Opposition (17)