Nord-Kivu: l’armée ne peut pas s’installer en permanence dans le Parc des Virunga

Confronté aux attaques récurrentes de ses espèces et aux tracasseries diverses des miliciens contre les pêcheurs, le parc des Virunga ne peut pas compter sur une présence permanente des militaires. Le porte-parole des opérations militaires Sokola 2, le major Ndjike Kaiko a expliqué à Radio Okapi que l’armée peut seulement intervenir contre les miliciens dans le parc des Virunga.
 
«Nous n’avons pas l’autorisation de rester dans le Parc. Lorsque nous sommes alertés par rapport à la présence des groupes armés, nous allons, nous les mettons hors d’état de nuire, mais c’est aux gardes de parc de continuer à sécuriser la zone», a expliqué l’officier, assurant cependant que l’armée travaille actuellement pour que le lac Edouard et ses alentours soient sécurisés d’une manière définitive.  
 
Dimanche dernier, des miliciens avaient confisqué 32 moteurs hors-bords des pêcheurs qui avaient refusé de payer une taxe hebdomadaire de 15 000 francs congolais (FC) qu’ils imposent. Pour récupérer leurs engins, ces pêcheurs ont dû verser 95 000 FC par moteur.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires