Muhindo Nzangi explique pourquoi il conteste le seuil de 3% de représentativité de suffrages à l’Assemblée nationale

L’Assemblée nationale a déclaré, mardi 28 novembre, recevable le projet de loi modifiant la loi électorale. Le débat est clos après la réplique du vice-premier ministre et ministre de l’intérieur Emmanuel Ramazani Shadari. Le texte est ainsi envoyé en commission pour un examen approfondi.
 
Pour parler des innovations contenues dans ce texte, Radio Okapi reçoit le député national Muhindo Nzangi. Il avait auparavant introduit une proposition de loi sur cette question, mais qui n’a pas été examinée. Il explique que le texte actuellement en examen propose plusieurs innovations dont l’usage du vote électronique, la répartition des sièges qui se fera par le nombre d’enrôlés, le rejet de la candidature d’un indépendant qui détient un mandat politique ou qui n’a pas démissionné de son parti trois mois avant, et le seuil de national de 3% de représentativité en termes de suffrages pour obtenir un siège à l’Assemblée nationale. Une disposition qu’il conteste.

Le député s’explique en ces termes :
 
«Vous êtes membre d’un parti politique. Votre parti a postulé sur l’ensemble du pays. Vous êtes élu mais votre parti n’a pas atteint le seuil national (l’ensemble de voix que le candidat de votre parti a obtenu sur toute l’étendue du pays doit représenter 3% de voix réellement exprimées sur l’étendue du pays. Ce qui veut dire que si 40 millions d’enrôlés votent, votre parti doit avoir au moins 1 300 000 voix sur l’ensemble du pays. Si votre parti n’a pas atteint ce chiffre, même si vous êtes le premier dans une circonscription, vous ne serez pas élu. Dans ce cas de figure, la répartition des sièges se fera entre les partis politiques qui ont atteint ce seuil».

«C’est dangereux pour le pays», estime le député. Il conteste et rejette le projet de loi reçu à l’Assemblée nationale. Il dénonce l’intronisation du vote électronique et propose que les Congolais de l’étranger ne soient pas électeurs pour les élections prochaines.
 
Muhindo Nzangi s’exprime dans cet entretien avec Michel Kifinda Ngoyi.

/sites/default/files/2017-11/web-291117-p-f-kinshasa_invite_muhindo_nzangi_invitedujour-00.mp3

 
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner