UNIBU : vive tension après des heurts entre étudiants et policiers

Les activités académiques sont paralysées depuis mardi 5 décembre au sein de l’Université de Bunia (UNIBU). Les résidences des étudiants sont désertes et les enseignements suspendus. A la base de ce climat, une manifestation des étudiants contre la « cession » du terrain de leur campus qui a dégénéré en heurts avec les policiers.
 
D’après des sources sur place, les étudiants de l’UNIBU manifestaient en brulant des pneus pour exiger à l’Etat congolais de restituer l’argent de l’acquéreur du terrain de leur campus. Alertés, les éléments de la police dépêchés pour rétablir l’ordre se sont illustrés par des actes de vandalisme en réprimant les manifestants, accusent les autorités académiques de l’UNIBU.
 
«Du côté des homes des étudiants, ils ont tout cassé : les vitres, toutes les porte sont par terre, les fenêtres par terre, les étudiants ont perdu beaucoup de leurs effets, les ordinateurs, l’argent. Ca inspire le vandalisme intolérable. Ils ont même cassé la salle informatique et les ordinateurs qui contenaient beaucoup de données de l’université», a protesté Jean-Faustin Simba, le Secrétaire général académique de l’UNIBU, promettant de saisir la justice pour obtenir réparation.
 
Le commandant de la police de Bunia, le Colonel Prospère Zombo joint par Radio Okapi indique que ses éléments ont été dépêchés sur place pour disperser « des étudiants qui commençaient à troubler l’ordre public aux abords de leur campus en empêchant la circulation ». Il affirme que ses hommes n’ont emporté aucun bien. Selon lui, sept étudiants ont été interpellés pour raisons d’enquête.     
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner