Bobo Boloko élu gouverneur de l’Equateur

Candidat de la Majorité présidentielle (MP), Bobo Boloko, a été élu gouverneur de province de l’Equateur jeudi 21 décembre par 21 députés provinciaux sur les 22 votants. Il l’a emporté face à trois candidats indépendants, dont le premier n’a obtenu qu’une seule voix.

A l’issue du scrutin organisé par la CENI à Mbandaka, Bobo Boloko et son colistier Thaty Bikamba, ont obtenu 21 voix sur 22 votants. Cette victoire à la majorité absolue reflète la volonté de la population, selon le rapporteur de l’assemblée provinciale, Germain Beleli. Le nouveau gouverneur doit cependant concrétiser son projet de société sur base duquel il a été élu, a-t-il insisté.

De son côté, le député provincial Jonas Benjamin Itongi a expliqué cette élection par le consensus qui s’est dégagé entre les élus provinciaux.

Liesses populaires

Aussitôt, la majorité des Mbandakais a salué cette élection. Des jeunes et des motards sont descendus dans la rue pour saluer et accompagner le gouverneur élu. « Notre joie, a indiqué une dame, est celle de voir cette fois-ci un gouverneur originaire de la ville et qui vit avec nous.»

Elu 5e gouverneur de l’Equateur depuis 2006, Bobo Boloko, grand entrepreneur de la ville, hérite cependant d’une province minée par la pauvreté, la cupidité, le détournement des deniers publics et par le trafic d’influence. 

La population attend de lui la réhabilitation des routes très délabrées dans l’ensemble de la province, l’accès à l’eau potable et à l’électricité. Il devra aussi travailler pour l’unité de tous ses administrés, afin de les amener dans le processus du développement de la province.

Le candidat malheureux proteste

Pour sa part le candidat malheureux, Bent-Francis Mboyo, a dénoncé les irrégularités qui ont émaillé le processus électoral et compte aller en appel.

Il explique que parmi les 22 députés provinciaux qui ont pris part au vote, un a été condamné par la justice et jouit d’une liberté provisoire. 

/sites/default/files/2017-12/mbandaka_211217_franc_son_2_reaction_dun_candidat_malheureux_a_lelection_du_gouverneur_de_lequateur_prima.mp3

Sur les trois candidats indépendants, qui étaient en lice contre le ticket de la MP à l’Equateur, Freddy Bompanze a obtenu une voix. Tandis que  Freddy L’A Kombo et Bent-Francis Mboyo ont eu chacun zéro voix.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (78)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (39)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)