Oscar Butragueno parle de la construction des écoles temporaires et semi-durables dans l’espace Kasaï

Plus de cinq cent cinquante écoles ont été détruites dans l’espace Kasaï après les violences consécutives a l’insurrection de Kamuina Nsapu. A la suite de cette situation, 440 000 élèves n’ont pas pu terminer l’année scolaire dernière. Pour pallier cette difficulté, le Fonds des Nations unies pour l’enfance a déjà installé 14 écoles temporaires de 6 salles de classe chacune. Ces écoles profitent à 4 700 élèves, précise le coordinateur des urgences à l’UNICEF au Kasaï, Oscar Butragueno.
 
Dans les trois ou quatre prochains mois, l’UNICEF compte encore construire 100 écoles semi-durables. «C’est une solution d’urgence», ajoute-t-il.
 
Il fait savoir que le projet vise à construire, pour les 5 provinces de la région du Kasaï, environ 550 écoles. Mais pour l’instant, l’UNICEF n’a reçu que le financement de 100 écoles.
 
«On continue à travailler pour chercher de nouveaux fonds de financement pour cette initiative très importante pour l’espace Kasaï. Nous estimons que les écoles sont une opportunité de donner une meilleure vie à la jeunesse et de réduire les conflits qui ont émaillé la province», affirme-t-il.
 
Oscar Butragueno est l’invité de Radio Okapi lundi 15 janvier. Il s’entretient avec Joël Bofengo.

/sites/default/files/2018-01/web-inviteunicef.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (99)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (44)
Beni (34)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Linafoot (19)
Vclub (19)
Opposition (18)