Marc Manyanga parle de la réouverture de la frontière angolaise

 
Le gouverneur de Lunda Norte et ses homologues congolais du Kasaï-Central, du Kasaï et du Kwango ainsi que le ministre de l’Energie du Lualaba ont participé à Kananga pendant deux jours à une réunion au cours de laquelle ils se sont notamment mis d’accord sur la réouverture de la frontière angolaise.
 
Selon Marc Manyanga, gouverneur du Kasaï, cette réouverture permettra aux marchés frontaliers de rouvrir.
 
« Ce qui va changer avec la réouverture de la frontière, c’est le niveau de l’activité sur le plan économique, le niveau des échanges, mais aussi le comportement de nos populations. Parce que, lorsque la population ne dispose pas d’une activité, elle devient très fragile. Elle peut se donner à tout, même à la criminalité. Voilà pourquoi nous avons voulu qu’on ouvre ces frontières et que les activités du marché transfrontalier puisse reprendre », se réjouit  Marc Manyanga.
 
Il fait remarquer que la réouverture de la frontière angolaise permettra aussi de baisser les prix de certaines marchandises.
 
« Avec la fermeture des frontières et le fait que les marchés n’ont pas été actifs, certains biens ont pris de l’ascenseur, notamment le ciment. Nous pensons que cette réouverture va contribuer à l’amélioration d’un certain bien-être de la population », espère  Marc Manyanga.  
 
Il s'entretient avec Joël Bofengo. 

/sites/default/files/2018-01/15012018-invitekananga.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner