Ngama Munduku explique comment identifier et combattre la chenille légionnaire qui ravage les champs

Les cultivateurs du maïs indiquent la présence de la chenille légionnaire dans leurs champs, dans la zone village Katanga et à Fungurume dans le Haut-Katanga, au Sud-Ubangi, dans le Lualaba, et à Lisala (Mongala).
 
La chenille légionnaire est celle qui ravage plusieurs hectares des champs des maïs en RDC et même dans les pays voisins. Elle peut aussi attaquer le haricot et le blé, affirme le directeur national «Agriculture non pérenne du Programme Elan RDC», affirme M. Ngama Munduku.
 
Invité de Radio Okappi, il explique comment identifier cette chenille :
 
«La chenille légionnaire est identifiée par des traces. Elle laisse de petits trous sur des feuilles. A un stade très avancé, elle laisse des déchets au niveau de la plante. Généralement, c’est une chenille d’une taille d’un centimètre au stade primaire. Elle peut atteindre 4 centimètres.»
 
Dans cet entretien avec Denise Maheho, Ngama Munduku parle aussi des techniques pour combattre la chenille légionnaire.

/sites/default/files/2018-01/web-11._190118-p-f-invite_lushi_mr_ngama_elan_rdc_sur_la_chenille_17_01_18.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (42)
Beni (32)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (21)
Linafoot (20)
Opposition (18)