Marche des laïcs catholiques : l’ONG ACAJ dénonce la séquestration de 10 prêtres

Le président de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ), Georges Kapiamba, a condamné la répression de la marche pacifique organisée dimanche 21 janvier par les laïcs catholiques et l’arrestation des dix prêtres par les forces de l’ordre à Kinshasa.

«Nous avons le cas de dix prêtres arrêtés, dont Monsieur l’abbé Dieudonné Mukinayi, de la paroisse Saint Christophe de Binza Ozone (Kinshasa). [Il] est séquestré dans une résidence d'un membre du gouvernement avec huit paroissiens », a indiqué Georges Kapiamba, parlant également de deux religieuses portées disparues.

L’ACAJ annonce un bilan provisoire de cinq personnes tuées « à balles réelles », dont une fille de d’environ seize ans, dans la ville de Kinshasa.  

«La marche d’aujourd’hui a été brutalement réprimée encore une fois, comme ce fut le cas le 31 décembre 2017, dans le sang par les militaires et policiers. Et nous condamnons cette décision du gouvernement, qui a pris le risque de faire réprimer une marche totalement pacifique», a affirmé Georges Kapiamba à Radio Okapi.

/sites/default/files/2018-01/210118-p-f-acaj-00.mp3

La marche a été initiée par les laïcs catholiques en RDC pour réclamer l’application de l’accord de la saint Sylvestre. Cette manifestation, interdite par les autorités, a été dispersée par les forces de l’ordre dans plusieurs villes du pays.    

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner