RDC : Greanpeace s'insurge contre la reattribution de 3 concessions forestieres

1.Actu de la Semaine

Le BCNUDH a documenté 744 violations des droits de l’homme sur tout le territoire de la RDC, soit une légère baisse par rapport aux 787 violations documentées en décembre 2017. En revanche, ce chiffre  est supérieur à la moyenne mensuelle des violations enregistrée en 2017. Le rapport sur ces tendances a été publié mercredi dernier au cours de la conférence hebdo des Nations unies.   Le condense de Jean- Pierre Elali Ikoko.

-Mercredi dernier  à Kinshasa du programe,’’ Action, Changement et Transformation par l’inclusion financière en RDC’’, ACTIF en sigle. C’est  un projet de microfinance de 3 ans et demi,   finance par la Suède, le PNUD et UNDF. Il  met un accent particulier sur l’égalité de genres et l’autonomisation des femmes. Le contenu,  les objectifs et les avantages de ce projet dans ce récit.

-L’ONG Greenpeace dénonce l’arrêté du ministre de l’Environnement reattribuant trois concessions à deux compagnies d’exploitation forestière chinoises, en violation de la législation en vigueur, concernant notamment le moratoire en la matière.  Selon cette ONG, l’expansion  de l’exploitation forestière dans deux de ces concessions  constitue une  grande menace  sur les 145 000 km2 de tourbières récemment  découvertes et aurait  des conséquences néfastes sur  le changement climatique. Cette dénonciation a été faite au cours d’une conférence de presse tenue mardi dernier à Kinshasa. Greenpeace demande au gouvernement d’annuler cet arrêté et de sanctionner les auteurs. Mme Irene Wabiwa Betoko,  Responsable de la campagne  Foret de Greenpeace,  le dit au micro de Jean-Pierre Elali Ikoko

-La réaction du ministère de l’Environnement ne s’est pas fait attendre. Les concessions en questions sont d’exploitation du bois et par conséquent ne sont pas concernées par le moratoire. Rubin Rachidi, Directeur de cabinet adjoint a réagi

2. Décryptage

L’Agence des nations Unies pour les Etablissements Humains, UN HABITAT, en collaboration avec d’autres partenaires, exécute depuis plusieurs années des projets de stabilisation dans différents territoires de la province de l’Ituri. Après Mambasa, cette organisation de l’Onu dirige d’autres projets similaires à Pimbo dans le territoire de Djugu. Mamadou Diallo, Chef du Bureau de UN HABITAT en Ituri s’entretient à ce sujet avec Jean Claude LOKY

 

3.Nouvelles en bref

Plus de 180 garçons et filles victimes de violations graves de leurs droits fondamentaux dans le contexte du conflit armé en RDC durant le mois de janvier 2018. C’est ce que révèle un rapport  de la section Protection de l’enfant de la Monusco. Les parties au conflit opérant principalement dans le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, le Kasaï Central, le Kasaï et l’Ituri bafouent de manière flagrante et alarmante les dispositions du droit international et national congolais visant à protéger les enfants, dénonce la section Protection de l’enfant.

21 cas de poliovirus notifies notifies en RDC. Il s’agit de poliovirus  dérivés de la souche vaccinale du type 2. Selon le ministre de la Santé qui donne cette information, ces 21 cas ont enregistrés auprès des enfants qui ont développé une paralysie typique de la poliomyélite causée par le poliovirus circulant dans les provinces du Maniema, Haut-Lomami et Haut-Katanga. Cette situation  conduit le pays à être dans une situation d’urgence de santé publique de portée nationale. Une précision de taille : il ne s’agit pas de cas de poliovirus sauvage qui n’a plus été notifié en RDC depuis 6 ans.

L’UNICEF à l’instar des autres partenaires de l’initiative d’éradication de la poliomyélite, tel que l’OMS, toutes les activités relatives à la riposte à cette épidémie depuis l’année dernière spécifiquement dans la logistique des vaccins, la communication pour le développement et le déploiement des ressources humaines.

Terminons cette page de nouvelles par cette note triste. Deux travailleurs humanitaires, travaillant pour l’ONG  nationale Hydraulique Sans Frontière,  ont été tués le 17 février dernier  dans l’exercice de leurs fonctions par des personnes armées non-identifiées.  Le meurtre a eu lieu près du village de Mushikiri, dans le territoire de Rutshuru, province du Nord-Kivu.  La Communauté humanitaire  a condamné, avec fermeté, cette dernière attaque qui a conduit à la perte tragique. Elle rappelle que les travailleurs humanitaires ne doivent jamais être pris pour cible. Cette attaque représente une violation grave du droit international humanitaire et des normes en matière d’aide d’urgence, souligne Ocha.

4. Invite

 Nous venions d’évoquer la dénonciation de l’ONG Greenpeace sur  la réattribution des trois concessions forestières a deux compagnies chinoises. Pour en savoir plus, MAG UN reçoit Mme Irène Wabiwa Betoko. Elle est responsable de la campagne Foret a Greenpeace. Et elle s’entretient avec Jean-Pierre Elali Ikoko.

5. Nouvelle de province

Notre nouvelle partira de Mutanda en chefferie de Bwito, dans le territoire de Rutchuru au Nord Kivu ou la Monusco accompagne les autorités dans un processus de pacification. Le chef de bureau de Goma appelle les populations à se désengager des groupes armés qui cherchent à tout prix à attiser de nouveau le feu dans cette entité. Ceci, suite  aux heurts entre des jeunes Nande et Hunde après l’assassinat d’un habitant par des présumés Nyatura. L’appel de Daniel Ruiz au micro de Bernardin Nyangi. Une délégation mixte Monusco-autorités locales s’est rendue mardi à Mutanda pour évaluer la situation. Elle a fait état de quatre-vingt-douze maisons incendiées, selon la société civile locale.

6.Question aux UN

La question de ce dimanche a trait aux affrontements en début de semaine entre l’armée rwandaise et les FARDC dans le parc de Virunga.  Florence Marchall, porte-parole de la Monusco répond.

7 Portrait

Micheline Tshwala, Journaliste Radio Okapi

/sites/default/files/2018-02/250218-p-f-magun-00_2.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (102)
RDC (102)
Elections (90)
Ebola (86)
élection (47)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)