Jean-Claude Kazembe : « les sanctions de l’UE sont arbitraires »

Les quinze personnalités congolaises visées par les sanctions de l’Union européenne (UE) demandent le réexamen de leur dossier. L’une d’elles, l’ancien gouverneur du Haut-Katanga Jean-Claude Kazembe estime que ces sanctions sont arbitraires parce qu’elles n’ont pas respectées le principe de droit qui interdit qu’on condamne quelqu’un sans l’avoir entendu.
 
D’après l’ancien gouverneur sanctionné par l’Europe, aucune des personnalités sanctionnées par l’UE n’a été entendue.
 
«Nous voulons lutter contre l’arbitraire. Un principe élémentaire de droit dit qu’on ne peut pas condamner quelqu’un sans l’avoir entendu. Et c’est le contraire de ce qu’ils ont fait en nous sanctionnant. Ils se réveillent un matin et ils dressent une liste de certaines personnalités. Et ils disent ‘voilà vous êtes sanctionnés, vous ne pouvez pas mettre vos pieds en Europe, on va confisquer tous vos avoirs […] Je crois que c’est de l’arbitraire», dénonce M.Kazembe.
 
Jean-Claude Kazembe s’entretient avec Mimi Engumba :

/sites/default/files/2018-02/260218-p-f-kin_son_kazembe-web_0.mp3
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner