Les éventuelles sanctions pour les diffuseurs des vidéos pornographiques

Des vidéos et images pornographiques dénommées « sextape » circulent de plus en plus sur Internet et sur les réseaux sociaux de manière virale. Ces images éclaboussent des célébrités, des hommes politiques et des adolescents qui s’exhibent nus ou en plein ébats sexuels. Certaines personnes utilisent le chantage ou la menace à l’endroit des auteurs des vidéos intimes pour se faire de l’argent. D’autres finissent par publier ces images qui touchent à l’honneur et la dignité des personnes ainsi exposées.

– A quelles sanctions s’exposent les présumés diffuseurs des vidéos pornographiques ?

Jody Nkashama discute de ce sujet avec Me Mushizi Charles, avocat au barreau de Kinshasa/Gombe.

/sites/default/files/2018-03/06032018-service-les_sanctions_reservees_aux_presumes_auteurs_de_sextape47m30s.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (99)
Elections (92)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (45)
Beni (34)
Monusco (30)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Linafoot (19)
Vclub (19)
Opposition (18)