Lubumbashi : retour au calme après des tensions observées à Rwashi

Le calme est revenu samedi 31 mars dans l’après-midi dans  la commune Rwashi, dans la ville de Lubumbashi (Haut-Katanga). Une tension a été perceptible dans la matinée suite au meurtre de deux personnes par des bandits armés. Trois autres personnes ont été grièvement blessées dont un policier.

Des échauffourées ont opposé la population aux policiers venus pour rétablir  de l’ordre. La  population qui s’est révoltée a barricadé toutes les voies d’accès et brûlé  des pneus empêchant ainsi le passage des véhicules.

Selon plusieurs habitants de la Rwashi rencontrés dans les rues lors des manifestations, tout est parti vers 2 heures du matin de samei, lorsqu’un groupe  des bandits armés ont fait incursion dans une des parcelles du quartier Kiwele.

Les mêmes sources  indiquent aussi que ces malfrats étaient certains habilles en uniforme et d’autres  cagoulés.

Ils  ont d’abord tirés plusieurs coups  de balles en l’air et se sont attaqués aux occupants  des  parcelles, et leur ont exigé de l’argent, sous peine d’être  abattus.

Un propriétaire d’une parcelle a été abattu sur place, alors qu’il appelait ses voisins pour venir le secourir. Les bandits lui ont ravi une importante somme d’argent. Ils ont tué une autre personne dans le même quartier de Kiwele.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner