Lionel Fragniere : «La menace principale en RDC, ce sont les restes explosifs de guerre»


Le Service de lutte antimines des Nations unies (UNMAS) a organisé mercredi dernier à Kinshasa une session de formation des journalistes et ONG sur les mines antipersonnel et les restes explosifs de guerre. «Les mines affectent la population tout autour du Congo (RD) et à l’intérieur du Congo », indique Lionel Fragniere, responsable de l’information à UNMAS.

Dans cet entretien avec Jean-Pierre Elali Ikoko, M. Fragniere explique pourquoi il est important d’outiller les journalistes  dans ce domaine:

/sites/default/files/2018-04/11._040418-p-f-invite_unmas-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner