Thomas D’Aquin Mwiti explique le processus de la foresterie communautaire

La société civile et WWF ont organisé, il y a quelques jours, un atelier de réflexion sur la compréhension du processus de la foresterie communautaire. Selon le président de la société civile du Nord-Kivu, Thomas D’Aquin Mwiti, le but est de sensibiliser tout le monde pour que ce processus soit une appropriation de la société civile et de la communauté locale.
 
Il s’agit en fait, de clarifier les responsabilités de chaque niveau administratif dans le processus d’octroi des concessions forestières.
 
«Le code forestier donne droit aux communautés de préserver leurs forets avec un titre. Il est faux de croire que la foresterie communautaire est une façon de ravir les communautés des forêts et de les envoyer dans les parcs», souligne Thomas D’Aquin Mwiti.
 
Selon lui, le processus de foresterie communautaire permet à la communauté qui a toujours milité à la préservation des forêts de continuer à les garder pour les générations actuelles et futures.
 
Thomas D’Aquin Mwiti est l’invité de Radio Okapi jeudi 12 avril. Il s’entretient avec Martial Papy Mukeba.

/sites/default/files/2018-04/web-120418-p-f-beni_invite_president_de_la_societe_civile_du_nord_kivu.mp3
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (103)
Ceni (102)
Elections (90)
Ebola (85)
élection (47)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)