Jean Daniel Batabombi : « La violence sexuelle, un crime qui n’amène pas la paix »

Les Forces armés de la RDC ont organisé lundi 14 et mardi 15 mai une formation sur « la lutte contre les violences sexuelles au sein de l’armée, et le standard opérationnel sur l’évaluation de l’âge ». Cette formation concerne les officiers qui ont la charge de commandement et à ceux qui recrutent ainsi que les acteurs judiciaires militaires.

Le but de cette session est de « contribuer au climat de confiance et de la sécurité », affirme le colonel Jean Daniel Batabombi Apanza, membre de la commission de suivi des plans d’action sur la lutte contre le recrutement d’enfants et la lutte contre les violences sexuelles au sein des FARDC.

« Les violences sexuelles, c’est un crime qui n’amène pas les gens à la paix. Les militaires en tant que pourvoyeurs de la paix sont amenés à ne pas commettre ces actes parce que c’est contraire aux lois de la République (…) », déclare-t-il.

Le colonel Jean Daniel Batabombi s’entretient avec Chris Mukand :

/sites/default/files/2018-05/web-11._160518-p-f-mbujimayi_invite_colonel_jean_daniel_batabombi_commission_suivi_mis_en_oeuvre_plan_daction_de_lutte_contre_les_vsex_dans_les_fardc.mp3
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (62)
Elections (59)
Ebola (59)
RDC (55)
FARDC (54)
élection (47)
Monusco (46)
Beni (40)
ADF (37)
FCC (34)
Caf (28)
Opposition (26)
Vclub (24)
Léopards (20)
Linafoot (17)