Beni : inhumation de deux officiers FARDC tués sur l’axe Mbau-Kamango

Deux officiers des FARDC tués au cours des affrontements entre l’armée et les présumés ADF sur l’axe Mbau-Kamango dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) ont été inhumés ce mardi après-midi à Beni, aux cimetières de Masyani de la commune de Mulekera.

Le major Jean-Claude Ridiya Ngoya et le lieutenant Moise Mageni du premier bataillon du 2101e régiment des FARDC étaient tombés sur « le champ d’honneur » depuis cinq jours.

En effet, ce jour-là, l’armée venait de lancer une offensive contre les positions des unités d’élites des ADF actifs dans la région de Beni.

Après la levée des corps de ces deux officiers militaires de la morgue de l’hôpital général de Beni, les derniers hommages leur ont été rendus au cours d’une cérémonie organisée au camp militaire de l’OZACAF.

 « Pour nous ce sont des héros, je pense et je crois personnellement que la plus belle mort est celle de mourir avec une balle dans la tête pour les autres. Ces deux officiers ont fait un acte de bravoure, ils sont tombés sur le champ d’honneur pour la population de Beni. Pour nous mourir pour la population, mourir pour la nation est un gain. La meilleure façon de les honorer est de continuer le travail, neutraliser les ADF qui est la mission principale que nous a confié la hiérarchie », a affirmé le capitaine Mak Hazukay, porte-parole des paroles des opérations Sokola 1.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner