Kinshasa : la police procède au contrôle des taxis non identifiés dès mercredi


 
Le commissariat provincial de la police annonce pour mercredi 6 juin le début du contrôle des taxis qui n’ont pas respecté des recommandations d’identification émises par le gouvernement provincial de Kinshasa. Ce contrôle consiste en la traque de tout taxi qui n'a pas de couleur jaune, un numéro d'identification de l'hôtel de ville ainsi qu'un signal lumineux indiquant qu'il s'agit d'un taxi. 
 
Cette annonce a été faite lundi 4 juin, trois jours après l'expiration du délai accordé aux propriétaires des taxis pour se conformer à ces nouvelles dispositions. Selon le général Sylvano Kasongo, l'objectif est de décourager les auteurs des rapts dont sont victimes ces derniers temps les passagers dans certains taxis dénommés « ketch » et protéger la population.
 
« Nous avons reçu plusieurs plaintes des populations. Raison pour laquelle, nous allons procéder au contrôle forcé dès ce mercredi 6 juin, à travers toute la ville de Kinshasa. Notre souci est de pouvoir sécuriser notre population », a affirmé le général Kasongo.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner