Abdelhaq Hanafi évoque le processus de reprise de coopération entre le FIDA et la RDC

 
Abdelhaq Hanafi, le nouveau directeur pays et représentant du Fonds international de développement agricole (FIDA) commente le processus de la levée de suspension des activités de cette structure en RDC. C’était à la fin de la revue du portefeuille organisée du 29 au 30 mai dernier à Kinshasa pour lever la suspension de coopération avec la RDC.
 
« La première condition est la mise en œuvre de cette revue conjointe du portefeuille et la deuxième condition est la remise des audits des projets PAPAKIN et PIRAM pour 2016-2017 et le FIDA se prononcera sur la qualité de ces audits », a expliqué Abdelhaq Hanafi.
 
Il affirme néanmoins que le FIDA a relancé trois projets agricoles de grande importance avec un financement de 37 millions de dollars.
 
« Le FIDA, malgré les conditions dans lesquelles nous nous trouvons, et cette suspension, a décidé d’allouer 37 millions de dollars à la RDC. C’est un signe de bonne volonté de la part du FIDA. Cet argent sera disponible de 2019 à 2021. On va discuter avec le gouvernement pour voir quelle est la priorité et comment l’utiliser ».
 

Abdelhaq Hanafi s’entretient avec Jean-Pierre Elali Ikoko.

/sites/default/files/2018-06/12._050618-p-f-kin_invite_fida-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (106)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)